| |

La formation aux diplômes de la FFCK

Cette page s’adresse aux pratiquants loisir adulte et adolescent, aux compétiteurs et aux parents. Au sein de notre association, nous avons l’opportunité de travailler avec des éducateurs salariés, qualifié pour encadrer certains sections. Face à la multiplicité de nos activité, de nombreux cadres-bénévoles sont également présents pour transmettre leurs savoirs et assurer la sécurité sur l’eau.

Votre parcours de formation au sein de l’association

Si vous souhaitez pousser votre investissement associatif vers l’encadrement, l’entrainement et l’organisation, vous prendre contact avec votre moniteur ou entraineur. En analysant votre pratique, il vous orientera et vous suivra dans votre cursus de formation.

LES DIPLÔMES FÉDÉRAUX

Les diplômes fédéraux n’étant inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), leurs titulaires ne peuvent pas enseigner contre rémunération. Cependant un MFPC a la possibilité de se présenter à un module court CQP et s’il le valide, il pourra obtenir un CQP et travailler contre rémunération.

l’Aspirant Moniteur Fédéral Pagaies Couleurs (AMFPC).

L’Aspirant Moniteur Fédéral Pagaies Couleurs de Canoë-Kayak constitue une première étape de formation pratique et pédagogique nécessaire pour réaliser un véritable accueil de qualité dans le club.

Accessible à partir de 16 ans, cette formation permet aux jeunes et aux adultes d’acquérir des compétences d’animation et d’initiation aux sports de pagaie. Les diplômés de l’AMFPC sont un relais efficace des moniteurs et des entraîneurs des clubs. L’Aspirant Moniteur assure 4 fonctions principales :

  • Il anime des séances d’initiation au canoë-kayak de la Pagaie Blanche à la Pagaie Verte ;
  • Il certifie les Pagaies Blanches ;
  • Il aide un moniteur au niveau matériel, de l’encadrement et de la sécurité ;
  • Il participe à l’organisation des activités et à la vie du club.

le Moniteur Fédéral Pagaies Couleurs (MFPC)

Le MFPC approfondit durant sa formation ses connaissances de la vie associative et ses compétences pédagogiques afin d’être capable de mener une progression pédagogique en s’appuyant sur la démarche d’enseignement Pagaies Couleurs.

Diplômé à partir de 18 ans, le titulaire du MFPC peut s’orienter facilement vers l’enseignement rémunéré en s’inscrivant au « module court du CQP » ou au BP JEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education et du Sport en canoë-kayak et disciplines associées). Le Moniteur assure 4 fonctions principales :

  • Il anime des cycles de progression jusqu’à la Pagaie Bleue ;
  • Il certifie les Pagaies Blanches à Bleues ;
  • Il dynamise l’activité du club en organisant des sorties et des stages ;
  • Il assure la sécurité préventive et active.

l’Entraîneur Fédéral

Dans le but d’être accessible au plus grand nombre, ce Parcours de Formation créé en 2015 et mis en œuvre en 2016 peut être intégré dans différents cas de figure :

  • en étant bénévole ou salarié,
  • sans pré-requis de niveau individuel de navigation,
  • en formation diplômante ou en formation continue non diplômante,
  • avec comme objectif un diplôme fédéral (Entraîneur Fédéral) ou un diplôme d’Etat (DE JEPS).

Il y a donc plusieurs entrées possibles dans ce parcours selon vos objectifs et votre niveau initial.

Une grande flexibilité est laissée aux candidats aux modules de formation du Parcours de Formation des Entraîneurs : chaque module (UC) représenté ci-dessus dans le schéma est accessible SANS CONDITION de pré-requis, dans l’ordre souhaité par le candidat et n’importe où en France.

A l’heure actuelle, l’Entraîneur Fédéral 3 (EF3) n’est accessible que par la Validation des Acquis et de l’Expérience Fédérale (VAEF).

Toutes les sessions de formation sont inscrites au Catalogue des Formations fédérales.

  • Etre Entraîneur.e Fédéral.e 1

-Mettre en œuvre l’entraînement qu’on lui donne et l’adapter par rapport à l’environnement (conditions extérieures) et à l’humain ;
-Organiser l’entraînement au club, les sorties en compétition, l’encadrement des sportifs pendant les stages et souvent gérer un groupe nombreux et hétérogène de sportifs ;
-Former des sportifs jusqu’à la Pagaie Rouge, replacer leurs performances au regard des références internationales, être capable de diriger une séance d’échauffement, d’étirement, de renforcement musculaire, le tout en veillant à la prophylaxie ;
-Transmettre des valeurs citoyennes et sportives, ainsi que des principes d’éducation à la nutrition, de bonne conduite, de respect (de soi, des autres, de l’environnement, des règles…), d’éducation physique globale (respect de soi, son corps, sa santé), de repérer les fragilités et d’orienter vers le corps médical, et enfin, veiller aux conduites à risque notamment dopantes.

  • Etre Entraîneur.e Fédéral.e 2, c’est :

-Un leader et un accompagnateur du projet de performance des sportifs et de la structure dans laquelle il agit, capable de comprendre et gérer des personnalités et des groupes de sportifs complexes, capable de collaborer avec les autres acteurs de la structure et de la performance, au service du projet sportif.
-Un concepteur qui construit, met en œuvre, analyse et évalue une planification d’entraînement optimisée et adaptée aux objectifs, aux ressources et aux motivations.
-Un technicien capable de former un sportif dans sa discipline jusqu’à la Pagaie Noire, d’analyser la performance du sportif en regard des références internationales, d’analyser les choix techniques d’un sportif et de le conseiller au regard de ses ressources internes et de l’environnement (conditions)
-Un praticien réflexif, capable d’interroger, de comprendre et de faire évoluer sa pratique d’entraîneur, habile dans la communication interpersonnelle et de groupe, capable d’être tuteur d’un autre entraîneur.

  • Etre Entraîneur.e Fédéral.e 2, c’est :

-Un leader et un accompagnateur du projet de performance des sportifs et de la structure dans laquelle il agit, capable de comprendre et gérer des personnalités et des groupes de sportifs complexes, capable de collaborer avec les autres acteurs de la structure et de la performance, au service du projet sportif.
-Un concepteur qui construit, met en œuvre, analyse et évalue une planification d’entraînement optimisée et adaptée aux objectifs, aux ressources et aux motivations.
-Un technicien capable de former un sportif dans sa discipline jusqu’à la Pagaie Noire, d’analyser la performance du sportif en regard des références internationales, d’analyser les choix techniques d’un sportif et de le conseiller au regard de ses ressources internes et de l’environnement (conditions)
-Un praticien réflexif, capable d’interroger, de comprendre et de faire évoluer sa pratique d’entraîneur, habile dans la communication interpersonnelle et de groupe, capable d’être tuteur d’un autre entraîneur.

A lire également

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.